Le jeu vidéo a quitté le monde de l’enfance et la décennie qui commence semble porter un intérêt particulier à ce loisir désormais légitimé comme culture contemporaine créative. Comprendre la culture des jeux vidéo est assurément un sésame pour anticiper le monde de demain.

En tant que scènes nationales nos missions, confiées par le ministère de la culture et de la communication sont de promouvoir et diffuser la création artistique contemporaine. C’est dénicher et soutenir les nouvelles formes de création artistique ainsi que les présenter au plus large public. C’est être les médiateurs des artistes, des auteurs, des créateurs d’aujourd’hui. Si nous voulons être à la hauteur de ces missions, nous ne pouvons passer à coté du jeu vidéo.

Notre envie n’est pas de chercher à savoir s’il y a de l’art dans les jeux vidéo mais plutôt de proposer un « dispositif » permettant de découvrir la culture déjà riche et structurée de ces jeux et des joueurs.

L’exposition « Arcade ! Jeux vidéo ou Pop-art ? » est ce dispositif. Elle se compose tout d’abord de bornes permettant de jouer, debout, immergé dans l’image et le son, à des jeux « d’arcade » – genre ludique basé sur la stimulation des sens et des réflexes. Parce que pour découvrir les jeux, il faut y jouer. Viennent ensuite les questions… Ce fascicule, ainsi que le site internet et tous les événements associés à  cette exposition viennent enrichir la réflexion.

Le titre Arcade ! évoque les bornes du même nom que l’on trouvait dès l’origine dans les galeries marchandes des centres commerciaux et les halls des cinémas. Quel magnifique symbole alors que de voir ce projet naître d’une collaboration entre le Théâtre de l’Agora, implanté au cœur d’un centre commercial – face à un cinéma – et Lux, qui est une scène nationale installée dans un cinéma dont le hall a été réaménagé en galerie d’art !

Et le Pop-art dans tout ça ?
Et bien comme vous, nous nous posons la question. Que signifie Pop-art au XXI° siècle ? Ne serait-il pas caché dans les jeux vidéo ?

 

Monica Guillouet-Gélys                                               Catherine Rossi-Batôt
Directrice du Théâtre de l’Agora                                      Directrice de Lux°
Scène nationale d’Evry et de l’Essonne                         Scène nationale de Valence